Naturopathie et chaine causale de la maladie

Les bilans de santé en naturopathie

Le bilan de santé en Naturopathie n’a rien à voir avec les bilans pratiqués en allopathie. Ils n’ont pas du tout les mêmes objectifs, mais peuvent être parfaitement complémentaires. Par ses bilans (sanguins, scanner, IRM, etc.), la médecine allopathique recherche d’abord une objectivation des symptômes, pour pouvoir ensuite les traiter (zone rouge de l’illustration).En Naturopathie, le symptôme ne nous intéresse pas en tant que tel, puisqu’il est l’expression d’un déséquilibre plus profond (zone bleue = chaîne causale de la maladie), d’une altération du terrain.

C’est cette notion de « terrain » et de constitution génétique que nous travaillons en morathérapie.

La biorésonance agit sur les détoxinations humorales et lymphatiques, favorisant ainsi l’élimination progressive des toxines (voir le mésenchyme).

Les levées cicatricielles par champs magnétiques et/ou laser permettent une meilleure circulation énergétique des méridiens.

Il est à noter que la morathérapie se montre sans efficacité rapide sur les cas aigus, traumatiques ou infectieux.Cette technique est à privilégier pour réguler l’organisme dans un sens global, pas pour traiter du symptomatique.
C’est pour cette raison qu’elle sera complémentaire à la médecine.

 

terrainG450822